LES EFFORTS N'ONT PAS SUFFI MAIS N'ONT PAS ETE VAINS

LES EFFORTS N'ONT PAS SUFFI MAIS N'ONT PAS ETE VAINS

LES EFFORTS N'ONT PAS SUFFI MAIS N'ONT PAS ETE VAINS

Il y a un an, quand on m'a proposé de rentrer dans cette course, j'ai hésité. Je savais que la compétition serait rude et pas forcément loyale, qu'elle serait éprouvante pour moi, pour mon équipe et surtout pour ma famille.

- Mais j'ai pensé à ce que je ressentirais au moment où Gilles d'Ettore serait immanquablement élu et à ce que je ressentirais à ce moment-là si je n'avais rien tenté pour Agde. Et cette situation m'a paru inacceptable.

- Alors j'ai fait de mon mieux, je me suis engagé corps et âme dans cette bataille pour défendre Agde et les Agathois qui, dans mon cabinet, me disent jour après jour ne plus supporter les dérives de cette politique irresponsable. Je remercie très sincèrement tous les membres de mon équipe, qui m'ont fait confiance, tous les électeurs qui ont soutenu notre démarche. Je remercie enfin mon épouse et mes enfants pour leur soutien et leur patience.

 

 

- Tous ces efforts n'ont pas suffi, mais ils n'ont pas été vains. Nous avons posé les bonnes questions, nous avons fait avancer le débat, nous avons montré qu'un autre futur pour Agde reste possible si nous avons le courage de nous y mettre tous ensemble.

- Alors oui il est douloureux de ne pas réussir quand on a donné autant, mais il faut dire que nous ne jouions sans doute pas avec les mêmes armes. Mes équipes n'ont jamais cédé à la tentation des manœuvres ou de l'intimidation. Nous sortons battus, mais la tête haute, fidèles à nos principes et à nos valeurs. Cela me fait penser à cette citation de Victor Hugo que mon père répétait souvent : "Cet homme marchait pur, loin des sentiers obliques".

- Je ne serai pas le Victor Hugo d'Agde. Lui s'était exilé sur une île en signe d'opposition politique. Je vous rassure, je n'ai pas l'intention d'aller vivre au fort Brescou !

- Je ne pourrai peut-être pas donner corps au projet que nous avions bâti pour Agde, mais je serai un membre actif du conseil municipal, j'accomplirai mon mandat avec rigueur et sens du devoir pour tenter de freiner, dans la mesure de mes possibilités, la dérive à l'œuvre depuis de longues années. Je continuerai de porter la voix des Agathois qui m'ont accordé leur confiance et qui ne supportent plus ce système qui sied bien peu à notre belle république. Je continuerai de me battre pour ceux qui croient qu'un renouveau est possible. 

Thierry NADAL

| 30-06-20

 

 

 

Retour